Le jeu d’acteur dans les films d’action

26 avril 2018

  • Type d'activité : Théâtre, Ateliers d’écriture, Expression, Improvisation, Lecture, Cinéma / Vidéo, Sports de combat, Arts martiaux
  • Type de logement : Externat
  • Période de l'activité : Année
  • Jour(s) de l'activité : Lundi, Mardi, Mercredi, Vendredi

Descriptif

On abordera la construction des personnages, ainsi que le/la/les protagonistes, le/la/les antagonistes, les personnages secondaires… Comment utiliser l’image, la lumière, et l’espace lors du tournage d’un film d’action.

Nous explorerons le travail du corps et gestes au cinéma ainsi que les intentions de jeu dans les films d’action.
Comment se placer par rapport à la caméra lors de scène de combat, de braquage, d’agression... La vitesse des coups, les pièges à éviter pour rendre le/les combats crédibles.
Les cascades, comment tomber, comment ne pas se blesser, quelles sont les règles de sécurités pour un tournage d’action à respecter,…
Nous explorerons les scènes d’actions dans les combats à mains nues, avec une arme à feu, au sabre et à l’épée

Le cinéma évolue, le jeu d’acteur avec lui, d’où l’importance de travailler la spécificité de l’acteur au cinéma et son rapport au corps dans les nouvelles technologies (Performances, le travail en greenkey, le capture motion…), la frontière entre l’acteur et le comédien, soit l’incarnation et la distanciation, et enfin la matière du jeu, soit le geste et son stylisme.
Nous aborderons, le travail du corps, du geste et du visage.
Table des matières abordées en situation réelle de plateau et en green key.
1/Le corps et le geste : La fonction sociale de l’acteur au refus de jeu. La mobilité et l’incarnation. Le profil Hollywoodien et européen. Les doutes. La formulation du geste et son processus créatif. Le jeu de séduction. Le moment de la rencontre, les cènes d’amour.
Les jeux de pouvoir. Le mélange des genres et évitant la confusion des genres ou quand le genre devient le film.
Ce stage va vous donner une infinité d’outils pour construire et jouer les situations dramatiques écrites par les scénaristes, car les situations dans lesquelles évoluent vos personnages, ils sont en nombre limité :
Les déviances et transgressions : les solitaires et misanthropes, le solitaire et psychopathe, les couples infernaux, les imposteurs, mystificateurs et mythomanes, les traîtres, les lâches.
le deuil impossible : les personnages touchés dans le corps et dans l’âme ; le mort damné, le culte du mort ; les fétiches du mort ; le revenant, le mort qui ne veut pas mourir.
PAF : 280,00 € - Élèves ou anciens élèves Scenocity 250,00 €