Puisse Shakespeare danser dans sa tombe !

24 avril 2017

  • Type d'activité : Théâtre
  • Type de logement : Internat
  • Période de l'activité : Juillet
  • Jour(s) de l'activité : Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi, Dimanche

Descriptif

STAGE RESIDENTIEL D’ETE DE MISE EN SCENE ET DE JEU
animé par Sarah Antoine du 8 au 15 juillet 2017
à La Marlagne

« Le fou, l’amoureux et le poète sont farcis d’imagination »
Le songe d’une nuit d’été de W. Shakespeare

Pour ce stage de mise en scène et jeu avec Shakespeare, j’insufflerai le grain de folie créatrice qui est le mien, avec le désir de titiller les vôtres, vos audaces, vos imaginaires, vos talents, vos inspirations, vos sensibilités, vos pensées, vos corps et voix en mouvements sur scène avec audace et passion :

« PUISSE SHAKESPEARE DANSER DANS SA TOMBE ! »

Qu’il « danse » de nous voir visiter sans scrupules ni autocensure son œuvre foisonnante.
Tout est possible, mais pas n’importe quoi ! Alors, développons notre créativité, nos audaces ; résolvons les énigmes que contient le texte sans en fermer le sens, sans verrouiller.

Le stage :
Chaque proposition est unique parce que c’est ici et maintenant, la rencontre de ce texte-là, ces acteurs-là et ce metteur en scène-ci.
De cette alchimie naîtra un moment de théâtre singulier.
Le projet du stage est d’aider le metteur en scène :
à amener son équipe à bon port,
à développer les talents de chacun pour que cette création commune s’épanouisse dans le plaisir.

Travail de mise en scène
Chacun à son poste nourrit l’ensemble, mais c’est au metteur en scène à guider les énergies et les talents vers ce qui se racontera le mieux, touchera le plus, émerveillera, bousculera... en assumant des choix et en outillant l’acteur.
Comment préparer physiquement les acteurs, vivifier le jeu, l’imaginaire et le rapport au partenaire ?
Travailler la dramaturgie pour clarifier les intentions et les émotions qui servent l’enjeu du personnage et le sens de la situation théâtrale.
Le but du stage est de vous outiller en tant que directeur d’acteur mais aussi metteur en espace, en mouvement, gardien du fond et de la forme.
La singularité de chacun est la bienvenue, il n’y a pas une bonne réponse, il y a la vôtre.
Munissez-vous d’un crayon et d’une gomme : « faire et défaire, c’est toujours travailler ».
Travail d’acteur. Comment, en tant qu’acteur, se mettre au service du propos du metteur en scène, du projet, se laisser guider en toute confiance.
Nous travaillerons les corps et les voix, nourrirons votre qualité de présence et de disponibilité à l’ici et maintenant.
Aiguiser son savoir- faire, bannir ses tics, se déchaîner avec volupté.

Matériel didactique
Dans l’œuvre multiple, jouissive et intemporelle de William Shakespeare, chacun trouvera de quoi assouvir ses passions. Comédies, tragédies, tragi-comédies ou pièces historiques, amour, joies, douleurs, jeux de pouvoir…
Nous concentrerons nos choix sur six pièces : Hamlet, La Tempête, Roméo et Juliette, Comme il vous plaira, La Nuit des rois, Le Songe d’une nuit d’été.
J’invite les participant(e)s à les lire toutes.
Je propose aux apprentis metteur(e)s en scène de puiser deux scènes qui les inspirent parmi celles-ci.
Nous en parlerons lors de notre première rencontre et définirons, en fonction de la composition du groupe et de vos attentes, les scènes élues comme terrain de jeux de nos expériences.
Les scènes choisies seront alors réparties et distribuées à tous (je propose que les metteur(e)s en scène explorent également le jeu du comédien). A cet effet, il est nécessaire que les scènes soient mémorisées PARFAITEMENT avant le début du stage.

Structure de la journée
Les matinées seront communes à tous.
Il s’agira ici d’outiller techniquement, vocalement et physiquement les acteurs et les metteurs en scène. On transmet mieux ce que l’on a expérimenté.
Après un échauffement des corps, des voix et de l’imaginaire du groupe, des exercices et des mise en jeu nous permettront de tester le langage dramatique (personnage, objectif, obstacle, conflit, dialogue, rythme et enjeux)
Et
de fournir des outils à l’apprenti directeur d’acteurs, au chef d’équipe. De l’aider à répondre aux difficultés technique et humaine de l’acteur.
Nous rechercherons ensemble les différents rapports à l’espace tant pour les acteurs que pour les apprentis directeur d’acteurs, ainsi que les relations induites entre chaque « rôle », à différents moments de la création.

Les après-midi seront consacrés au travail en ateliers.
Travail et re- travail des scènes avec les acteurs, mise en œuvre des outils techniques, dramaturgiques et ludiques abordés le matin.
En fonction des scènes choisies, nous scinderons la semaine en deux temps afin que chacun explore deux scènes différentes lors du stage et intègre les différents processus de création de manière ludique.

Certaines soirées, le travail d’atelier se poursuivra ; d’autres seront consacrées à la mise en commun de documentation : visionnement de dvd, d’extraits de spectacles inspirants, partage d’iconographie, lectures de textes, suivis de discussions.
Le mardi soir et le vendredi soir : présentation des scènes à tous.
Lors de la dernière journée :
. la matinée sera consacrée à un exercice de création d’une scène collective avec tous les personnages,
. l’après-midi, nous partagerons de manière bienveillante nos retours personnels et collectifs.

Sarah Antoine est comédienne, metteure en scène et pédagogue.
Son univers s’inspire de Beckett, Artaud, Jelinecke, Handke, des poètes surréalistes, ainsi que des recherches théâtrales liées aux différentes formes de langage poétique.

Formation.
Conservatoire Royal de Liège, 1er prix d’Art Dramatique en 1999.
En 2004, elle participe à la Nouvelle Ecole des Maîtres, - Projet Thierry Salmon -, atelier sur l’œuvre de M. Maeterlinck, sous la direction de Denis Marleau, en Italie, France et Belgique.
En 2002, elle suit une formation continue au Centre International des Arts de la Scène de même que les Ateliers « Voix et Mouvement au service du jeu d’acteur » avec P. Libert à Montréal au Canada.
En 2000, elle suit la formation "Méthode des actions physiques et les bases du jeu d’acteur" (M. Chekov et C. Stanislavsky), sous la direction de N. Zvereva et L. Kheifetz au GITIS(Russian University of Theatre Arts) à Moscou.

Expériences professionnelles.

. Elle a mis en scène « Les amis du Placard » de Gabor Rassov avec l’UDP
. Elle a collaboré à la création de « Désordres » spectacle jeune public avec la cie Berdache Production.
· Elle a mis en scène et jouée dans « Red Shoes » avec la Cie Acide Mélancolique, Berdache Production. Elle a joué également dans « Cocktail Molotov » de Zilber Karevski avec la Cie du Grand Asile, « Amours mortes » avec la Cie Maritime, deux compagnies de théâtre-action.
· Elle a participé avec Céline Rallet, à la conception et à la réalisation d’une œuvre sonore et théâtrale sur les événements tunisiens depuis 2008, pour le festival "Sounds of Revolution", jouée en mars 2013 , à la Maison des Cultures de Molenbeek.
· Elle a participé également à la création du spectacle "Nous sommes tous des parieurs, chiche ?" avec le Groupe Sans Nom, mis en scène par Céline Rallet, au Théâtre de la Vie en janvier 2012.
· Elle a joué entre autres dans "Norway today" d’Igor Bauersima (Th.Nat.),"Disparitions" de Sophie Calle (Grand Manège à Namur), dans "Good Habits" (Kunstenfestivadesarts à Bruxelles), « Extermination du peuple ou mon Foie n’a pas de sens" de Werner Schwab (Théâtre de la Balsamine).
· Elle a également mis en scène « Le Marchand de sel et la mouche » et « Je suis une erreur » de Jan Fabre au Théâtre du Centaure à Luxembourg, « Vatzlav » de Slamovir Mrozek, « 7 étages » de Dino Buzzati, , « Riez c’est de Foissy » de Guy Foissy pour le Théâtre Royal des Forges.
.
Avec le Théâtre National et le C.C. Bertrix, elle a assisté Patrick Donnay dans le projet et la mise en scène de « Tout est bien qui finit bien » de W. Shakespeare, projet de compagnonnage entre comédiens amateurs de la Province du Luxembourg et jeunes comédiens professionnels . Spectacle diffusé en divers lieux de la Province du Luxembourg et au Théâtre National.

Pédagogie :

Elle anime plusieurs ateliers « voix et mouvement au service du jeu d’acteur » pour adultes et adolescents.
Elle a été chargée de cours de Formation Vocale au Conservatoire Royal de Liège, Section Art Dramatique en 2001. “
Conditions de participation au stage d’été :
• stage résidentiel à La Marlagne (Wépion - près de Namur)
• 13 participants maximum (metteurs en scènes/comédiens)
• venir à la 1ère réunion de contact avec des propositions de scènes tirées des œuvres de Shakespeare citées plus haut (metteurs en scènes)
• participer aux 2 réunions préparatoires prévues le jeudi 18 mai 2017 et le mercredi 28 juin 2017 à 19h dans les locaux de l’ABCD, rue du Viaduc, 118 -1050 Bruxelles.
S’il s’av ère qu’un empêchement MAJEUR de participer à l’une ou l’autre réunion devait se présenter, des échanges par mail peuvent-être envisagés.
• avoir participé activement à au moins 2 spectacles complets, en tant que comédien et/ou metteur en scène
• avoir mémorisé parfaitement, au fil du rasoir, le(les) rôle(s) attribué(s). C’est une condition sine qua non à la participation au stage
• tous les stagiaires “metteurs en scène” pourraient être amenés à jouer
• des stagiaires uniquement « comédiens » sont les bienvenus, en moindre nombre cependant que les stagiaires « metteurs en scène »
• Clôture des inscriptions : le 18 mai 2017.

  • Adresse de l'activité : LA MARLAGNE Chemin des Marronniers, 26 - 5100 Wépion
  • Age minimum : 16 ans
  • Age maximum : 99 ans
  • Dates de l'activité : du 8 au 15 juillet 2017
  • Adresse web : stages@abcd-theatre.be
  • Téléphone contact : 0474 07 34 67
  • Commentaires :

    Pour vous inscrire ?
    Effectuez le paiement de l’acompte sur le compte de l’ABCD n° BE31 9731 1473 3755 (Argenta) – avec la mention « stage d’été 2017 » ou « 201707 » par telebanking.
    Envoyez vos coordonnées – nom, prénom, date de naissance, adresse, téléphone, GSM, e-mail, le cas échéant, le nom de la compagnie dont vous faites partie, ainsi que la qualité sous laquelle vous vous inscrivez : metteur en scène ou acteur uniquement A Micheline CHRISTOPHE, par e-mail (stages@abcd-theatre.be) ou par correspondance - Avenue de l’Aquilon,6-B1-1200 Bruxelles.
    Modalités de paiement :
    • paiement d’un acompte de 100 euros pour confirmer l’inscription
    • paiement d’une deuxième tranche de 160 euros pour 18 mai 2017 au plus tard
    • paiement du solde pour le 26 juin 2017 au plus tard

  • Organisateur cette l'activité : CHRISTOPHE Micheline